Mesures à prendre pour lutter contre le salafisme et l’invasion de migrants

Le Réseau des Bretons de l’Etranger – RBE – demande l’application immédiate des mesures suivantes:

- Fin de l’accueil des migrants syriens ou autres tant que nul ne peut assurer que des terroristes ne s’infiltrent pas parmi ceux-là;

- Mise aux arrêts immédiat des marqués “S” Français et expulsion immédiate des marqués “S” étranger voire binationaux;
- Fin du regroupement familial tant que l’ordre ne sera pas rétabli en France et sur une période de cinq ans;
- Retrait immédiat du droit au séjour en France des membres de famille des terroristes;
- Fin de l’attribution de la nationalité française sans période probatoire de 10 ans de séjour et d’assimilation avérée de l’étranger en France;
- Fin de l’automaticité de la naturalisation aux mineurs étrangers;
- Arrêt immédiat de toutes les constructions de mosquée sur le territoire nationale (DOM et TOM compris);
- Expulsion immédiate de tous les imams et de leur familles qui ont tenu des prêches radicaux ne serait-ce qu’une seule fois;
- Rétablissement des frontières pour 5 ans;
- Rétablissement de la peine de mort pour les complices de terroristes et terroristes arrêtés;
- Autorisation de tirs à balles réelles aux militaires engagés dans vigipirate;
- Rétablissement de l’autorité et de l’Etat;
- Interdiction immédiate du port du voile en France sous peine d’expulsion et de déchéance de la nationalité pour ceux détenant la double nationalité comme aux Français portant le voile intégral;
- Expulsion immédiate de France de tout étranger faisant l’apologie de l’islam et se félicitant des attentats;
- Levée des couleurs (Bretonnes et Françaises) obligatoire dans les écoles;

About the Author

Claude Guillemain est président du Réseau des Bretons de l'Étranger - RBE -. Expert finance rurale et microfinance. Âgé de 71 ans, célibataire, six enfants. Diplômé en 1968, École Supérieure de Commerce de Reims (NEOMA Campus de Reims). Ancien du Crédit Agricole, Côtes d'Armor puis Caisse Nationale de Crédit Agricole, Paris, où il a exercé la fonction de responsable de la zone Moyen-Orient. Expert free lance depuis 1988, il a travaillé pour la Commission européenne comme expert à Bruxelles, et au Malawi. Nombreuses missions en Afrique, Asie, Moyen Orient, Europe de l'Est et de l'Ouest.