Lettre adressée ce jour à Monsieur le Président de la République

Monsieur le Président de la République Française
Bruxelles, le 28 juillet 2016

LA BRETAGNE DIT NON A L’ISLAMISME SUR SON TERRITOIRE

L’islamisme, ce monstre qui, ce 26 juillet 2016, a commis l’irréparable en égorgeant le Père Jacques HAMEL. Cet assassinat a fait de la Bretagne un pays en guerre.

La Bretagne a déclaré l’islamisme étranger à son peuple.

Le Gouvernement Provisoire de Bretagne vous adresse le message suivant, en prenant à témoin l’opinion internationale :
1-) « La seule mission à laquelle la Bretagne est prête à participer est celle de sa sécurité et de son autodétermination »
2-) « La Bretagne n’appartient qu’au peuple breton ».

Le Gouvernement Provisoire Breton condamne la violence et la nocivité de l’islamisme et met en garde contre toute tentation de violences, intimidations, représailles ultérieures contre ses citoyens.

Nous proposons des mesures fortes pour préserver la Bretagne et la République.
La menace est présente partout, sur nos réseaux sociaux, dans les mosquées, dans les rues, les magasins, alimentée par les mêmes qui détestent la France mais y vivent néanmoins, tout en bénéficiant de ses avantages sociaux, souvent issus du monde arabe, ils ont viré vers l’islamisme que nous devons éradiquer.
L’Etat doit faire respecter la loi et fermer toutes les mosquées salafistes en Bretagne, immédiatement.
L’Etat doit arrêter de la construction de mosquées, et entamer le démantèlement des 53 mosquées en Bretagne, 7 dans le Finistère, 4 en Côtes d’Armor, 12 dans le Morbihan, 11 en Ille et Vilaine et 19 en Loire-Atlantique.
L’Etat doit interdire toute ouverture de nouvelles mosquées ou salles de prières.
L’Etat doit rééquilibrer son immigration trop majoritairement issue de pays arabo-musulmans, choisir souverainement son immigration.
L’Etat doit faire recenser tous les imams dans chaque département sous l’autorité des Préfets.
L’Etat doit expulser tous les étrangers qui représentent une menace par leurs actes comme par leurs paroles notamment les prédicateurs qui sont identifiés prêchant contre les lois de la République.
L’Etat doit enfermer en rétention de sûreté, les fichés S islamistes, mais aussi les prédicateurs musulmans Français qui prêchent contre la France et qui sont nos ennemis !
L’Etat doit rétablir l’ordre dans les quartiers à la dérive dont certains sont devenus des zone de non-droit, de non France, et des terreaux de recrutement pour djihadistes, si besoin en ayant recours à l’armée.
Les terroristes tuent des chrétiens, des juifs, des athées, des musulmans au nom de l’Islam.
L’Etat doit faire appliquer la loi et les représentants musulmans doivent la respecter !

Le Gouvernement Provisoire de Bretagne appelle le peuple breton à descendre en masse dans la rue pour commémorer le 1er août prochain, dans la l’unité et la dignité, la victoire, il y a 1077 ans, d’Alan II Breizh dit Al Louarn (Le renard) à Treant-Felger (en Français Trans-la-Forêt) contre les Vikings. Aujourd’hui, les nouveaux Vikings, ce sont les islamistes.

Vive la Bretagne libre

Vive le droit des peuples à leur autodétermination

Claude Guillemain
Président du Réseau des Bretons de l’Etranger

About the Author

Claude Guillemain est président du Réseau des Bretons de l'Étranger - RBE -. Expert finance rurale et microfinance. Âgé de 71 ans, célibataire, six enfants. Diplômé en 1968, École Supérieure de Commerce de Reims (NEOMA Campus de Reims). Ancien du Crédit Agricole, Côtes d'Armor puis Caisse Nationale de Crédit Agricole, Paris, où il a exercé la fonction de responsable de la zone Moyen-Orient. Expert free lance depuis 1988, il a travaillé pour la Commission européenne comme expert à Bruxelles, et au Malawi. Nombreuses missions en Afrique, Asie, Moyen Orient, Europe de l'Est et de l'Ouest.