Pas de vote électronique pour les Bretons de l’Etranger !

« La cybermenace a bon dos : cela fait plusieurs mois que le sujet est sur la table. Il était tout à fait possible de prendre cette décision quand il en était encore temps. Mais modifier les conditions d’un scrutin à trois mois de la tenue du vote, c’est digne des régimes dictatoriaux »,
De plus a-t-on pensé aux déplacements parfois très longs et coûteux pour se rendre au bureau de vote situé au consulat.
Je vois dans cette suspension une action qui limite de fait le vote aux personnes qui habitent près des centres, les citadins et urbains bien informés.
Les Bretons de l’étranger habitant loin de la capitale ne voteront donc pas.
En tant que Président du Réseau des Bretons de l’Etranger, je ferai de même.

About the Author

Claude Guillemain est président du Réseau des Bretons de l'Étranger - RBE -. Expert finance rurale et microfinance. Âgé de 71 ans, célibataire, six enfants. Diplômé en 1968, École Supérieure de Commerce de Reims (NEOMA Campus de Reims). Ancien du Crédit Agricole, Côtes d'Armor puis Caisse Nationale de Crédit Agricole, Paris, où il a exercé la fonction de responsable de la zone Moyen-Orient. Expert free lance depuis 1988, il a travaillé pour la Commission européenne comme expert à Bruxelles, et au Malawi. Nombreuses missions en Afrique, Asie, Moyen Orient, Europe de l'Est et de l'Ouest.